dinsdag 25 juli 2017

La Derniere Heure

Aalter is precies nog niet gekend als Vlaamse gemeente bij onze Waalse vrienden van de Sud-Presse groep. Maar hier toch 2 artikeltjes over de "6 uur van Aalter" van dit jaar.

20/07/2017:
Le coureur carolo Lorenzo Coniglio a réalisé une bien belle performance le week-end dernier. Engagé dans les 82,665 kilomètres d’Aalter, en Allemagne, l’athlète de l’UAC ne s’est pas contenté de remporter l’épreuve qui représente deux marathons à la suite... De fait, en terminant la course en 6 heures, il a tout simplement battu le record de l’épreuve. Non content d’avoir ainsi glané un titre distinctif, Lorenzo Coniglio peut aussi se targuer d’avoir réalisé la cinquième performance mondiale de l’année sur cette distance. Nous ne manquerons pas de revenir plus en détail sur cet exploit en début de semaine prochaine.

25/07/2017:
La course des Six Heures d’Aalter constitue un immense défi physique et mental. Lorenzo Coniglio, 45 ans, l’a brillamment relevé : le Castellinois a remporté l’épreuve en effectuant 82 km, battant d’un kilomètre le précédent record de l’épreuve ! “Je savais que j’avais une certaine endurance de par les onze marathons que j’ai déjà faits, raconte-t-il. Mon meilleur chrono sur la distance est d’ailleurs de 2h30.10, à Francfort en 2011. Suite à divers tests, mon entraîneur m’a convaincu sur le fait que j’étais capable de briller sur des distances plus longues encore. Je me suis donc entraîné intensivement durant huit semaines pour ces Six Heures.” Le circuit de deux km était annoncé comme plat. “Ce n’était pas tout à fait le cas. Je savais que pour atteindre les 81 km il fallait que je fasse 45 km durant les trois premières heures pour n’avoir plus que 36 km à faire ensuite. Cela supposait de courir cette deuxième partie à du 12 km/h. Cela se joue dans la tête. Heureusement mes coachs Marc d’Herde et Valérie Turlot m’avaient bien préparé. J’ai eu mal un peu partout mais je n’ai pas voulu lâcher. Et quand on m’a dit que j’étais sur le point de battre ce fameux record, j’ai puisé au plus profond de moi l’énergie qu’il me restait pour y parvenir ! C’est vraiment le mental qui m’a fait avancer.” Avec cette immense performance, le Castellinois aurait pu être qualifié pour le championnat du monde de 100 km s’il avait eu lieu cette année. “Il se déroulera en septembre 2018 en Croatie. Pour y aller, il faut avoir fait une course qualificative, comme celle d’Aalter, six mois avant. Un an c’est loin, donc on verra où j’en serai physiquement…”

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen